A propos du salon divinatoire et moi

Working Title/Artist: Tea Leaves Department: Am. Paintings / Sculpture Culture/Period/Location: HB/TOA Date Code: Working Date: 1909 photography by mma, DT2781.tif retouched by film and media (jnc) 9_2_09
Deux femmes lisant les feuilles de thé

La divination est une pratique utilisée depuis de nombreux millénaires par différents peuples et sous différentes formes. Aujourd’hui, avec internet, on constate son grand retour en force. La cartomancie (tarot, Lenormand) et astrologie en particulier deviennent des objets de mode commerciaux et rendent la pratique mercantile. Dans ce contexte, j’ai voulu créer le salon divinatoire, un endroit pour partager nos expériences et apprendre les un-e-s des autres.

A propos de moi et mon projet

Atteinte d’autisme et de trouble de l’attention mais diagnostiquée tardivement, j’ai passé de nombreuses années à me demander ce qui n’allait pas avec moi. Après quelques années à pratiquer le tarot, le Lenormand et la lecture du I Ching, j’ai décidé de me concentrer sur mon existence plus mondaine afin de réussir ma vie selon les critères en place. J’en avais presque oublié les dispositions familiales aux rêves prémonitoires ou avec les défunts, et complètement délaissé la pratique de la cartomancie qui se passe de mère en fille. Après une grosse dépression malgré le succès extérieur, j’ai compris qu’il fallait que je retourne à mes vraies valeurs : aider les autres, et intégrer ma spiritualité dans mon quotidien. 

Cela a commencé par la création d’une petite boutique indépendante, Des perles et du thé, où j’ai commencé à vendre mes créations à partir de pierres semi-précieuses avec un intérêt esthétique et de lithothérapie. Étant d’un naturel créatif et ayant commencé l’université par les beaux-arts, cela faisait parfaitement sens pour moi de renouer avec moi même, mon intuition et ma créativité par cette pratique dans laquelle j’ai été bercée depuis ma plus tendre enfance. Cependant, j’ai vite ressenti le besoin de renouer avec le tarot que j’avais repris de manière plus intense et ait commencé à lire les cartes sur Twitter.

J‘ai demandé à ma soeur, “pourquoi est-ce que je vois tout ça ? Pourquoi moi ?”. Elle m’a dit que c‘était comme ça et que si je n’avais pas d‘autre choix que de l’accepter. 

2020

Et le salon divinatoire dans tout ça ?

Le salon divinatoire en lui même

Bien que j‘y propose mes prestations (et celle des invités, s’ils en proposent), mon but premier est de créer un espace de partage de pratiques personnels accessible à tous et gratuit, en français. La créativité et la touche personnelle sont des aspects vitaux de la pratique divinatoire : instaurer un dialogue d’égal à égal, faire entendre différentes voix autre part que sur les réseaux sociaux dont la disponibilité du contenu est instable. Merci à vous pour permettre à cet espace de vivre !

En 2.024, le passage du Salon Divinatoire au statut d’entreprise (en cours d’enregistrement à l’Urssaf d’Alsace (67) lui permet de prétendre à plus de prestations personnalisées et une professionnalisation des commissions que j’ai pu avoir sur Twitter. Le but, quant à lui, reste inchangé, avec peut-être une ouverture à étudier en anglais.

Des perles et du thé

Pour ceux qui se rappellent des perles et du thé, je vais probablement garder le nom en précisant que le salon divinatoire présente pour des raisons légales ! De nouveaux bijoux à voir le jour en 2024.

%d blogueurs aiment cette page :